La synthèse du rendez-vous de remise du chiot

Il est fort probable que nous ayons pas parlé de tout ce qu'on souhaitait aborder, et que vous ayez oublié certains points, et c'est bien normal ! Nous ne sommes que des êtres humains !

Nous vous avons remis : 
- Un contrat de vente
- Un carnet de santé
- Un certificat de bonne santé
- Une carte provisoire d'identification ou une identification à notre nom (selon ce que le véto nous sort)
(Nouveauté 2024 : Vous recevrez un identifiant pour vous connecter sur le site de l'Icad pour télécharger votre carte)
- et des documents d'informations (sur la race, sur la sociabilisation et la propreté)
- et enfin une petite synthèse des points abordés en rdv.

Vous trouverez donc ci-dessous, de manière plus détaillée, les points que nous aimons aborder en rdv, qui viendront vous rappeler/compléter plus en détails nos échanges.

La Santé

La teckel est un animal rustique, et son pelage à poil ras ne nécessite pas vraiment d'entretien quotidien.
Néanmoins, il est important de : 
- surveiller les pertes d'énergie de votre petit
- son poil, (perte, ternissage du poil)
- ses oreilles (tombantes, donc plus fragiles que dressées) et lui nettoyer si nécessaire (coton tige enfant + produit fourni par votre vétérinaire)
- ses selles (molles, ou moulées - présence de glaire, de sang)
- ses dents (présence ou non de tarte - lui proposer des jeux, et privilégier les croquettes pour qu'il mache et se nettoie les dents)

Rappel du vaccin :
à 30 jours de sa date de primo vaccination (CHPPi) (inscrite dans son livret de santé), puis tous les ans
- le petit n'a pas été primo vacciné contre la lepto (rongeurs souris - rat) (trop jeune - minima 10 semaines selon notre vétérinaire). N'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, surtout si vous habitez à la campagne pour ajouter ce vaccin spécifique. (Vous pourriez l'ajouter au rappel du CHPPi. Il sera également nécessaire d'en prévoir un rappel 30 jours plus tard) 
- le vaccin contre la rage est souvent obligatoire pour voyager en plus d'un passeport (remis par le vétérinaire). Le vaccin n'est pas possible avant l'age de 4 mois, et il y a ensuite 3 semaines d'attente de l'immunité pour pouvoir voyager à l'étranger.

Protocole vermifuge :
- le petit a été vermifugé dès avant sa naissance par la maman, puis tous les 15 jours ensuite. 
- Au vu du changement d'habitat, et des sorties que vous allez réalisées, nous préconisons : 
  * vermifuge à 7j de l'arrivée chez vous (suite au changement de vie)
  * puis tous les mois jusqu'à ses 12 mois (certains véto diront 6 mois, mais nous préférons plus que moins, surtout qu'il n'y a pas d'enjeu santé avec le cachet - contrairement aux cachets antipuce / antitique )
  * puis tous les trimestres
Il est intéressant de changer de molécule de vermifuge à chaque fois.

Protection de son dos (un combo gagnant) :
1- il est nécessaire de lui éviter tout saut, tout escalier, toutes montée descente de chaise, canapé...
2- il est nécessaire de lui proposer une activité régulière adaptée à son age
3- il est nécessaire de surveiller sa prise de poids

Stérilisation des femelles
Nous préconisons une stérilisation des femelles pour lui éviter qu'elle développe des maladies de l'appareil reproducteur. (L'enjeu n'est pas le même pour un mâle). C'est un acte médical qui n'est pas anodin, et à discuter avec votre vétérinaire.

Froid et Chaud
N'oubliez pas que vous aurez un chiot de 8 à 10 semaines, et c'est encore un bébé. N'hésitez pas à observer votre petit pour le réchauffer en automne, hiver et printemps, surtout avec des balades dans l'herbe mouillée. Egalement, pour les adoptions en été, attention aux voyages et lui réserver toujours un espace ventilé pour qu'il puisse se refroidir si nécessaire. Le goudron à 50-80° peut aussi être source de brulures.

Les selles molles ou Le sang dans les selles

Nous comprenons votre possible inquiétude et rassurez-vous c’est très commun.
L’estomac et le tube digestif sont encore très fragiles à cet âge là et la moindre chose de travers entraine selle molle et possible saignement rouge.

Il y a plusieurs raisons possibles et en voici les principales, (dont aucune n'est importante) :

- le stress et le changement d’habitudes 
- le changement d’alimentation 
- le : "je commence à goûter n’importe quoi là où je me balade", herbe, feuille, plante…
- les vers (normalement protégé de part notre protocole)
- le parasite giardiose (traitement systématique Panacur à J-10)
(Les adultes sont quasi tous porteurs porteurs sains, et 30-45% des chiots de moins 6 mois sont touchés en vivant en famille, pouvant aller à être systématique en élevage... Ils font caca jusque dans leur gamelle, pour l'ingérer ensuite :(((( )

Il est néanmoins important de surveiller, et au delà de 2 ou 3 jours de consulter votre vétérinaire.
Pour l’aider vous pouvez lui ajouter un peu de probiotique dans son alimentation c’est assez efficace.
 

Sociabilisation et Sortie

Nous vous remettons un chiot qui a été sociabilisé à la campagne, qui a rencontré des êtres humains, des bruits, des animaux et qui sont sortis (surtout en période estivale) raisonnablement dans des endroits avec peu de risques pour sa santé.
La sociabilisation est une étape cruciale pour le chiot pour qu'il ait un comportement adapté toute sa vie. S'il a découvert tout ce qu'il va rencontrer dans sa vie, vous n'aurez pas de comportement inadapté. (Peur, gestion d'émotions, aboiement, agressivité...). la fenêtre de tir maximale est autour de ses trois mois.
Il s'agit pour vous de finir ce travail. A vous de lui montrer : 
- vos moyens de transports
- vos habitudes de sorties
- vos amis, votre famille
- son environnement (habitat, lieu de sortie...)
- ses futurs compagnons (chez vous ou ailleurs...)

Tout en respectant qu'il ne soit pas vacciné entièrement. il va s'agir de lui faire découvrir le monde (votre monde) tout en respectant sa sécurité :
- attention aux autres animaux dans la rue, à la campagne, en forêt, lui éviter absolument tout contact (avec un animal non vacciné et ses déjections)
- lui éviter tout endroit susceptible d'être un endroit où les autres animaux font leur besoin (canisite, parc avec animaux, pelouses fréquentées...)
- privilégier les sentiers bien paysagés par l'homme aux traces que vous allez faire vous même en campagne et forêt (là je cible les animaux non domestiques)

N'oubliez pas, une simple caresse d'une personne détenant un animal malade peut contaminer votre petit ! Soyez attentif au moindre changement de comportement de votre petit et demander conseil à votre vétérinaire.

Enfin, les premières semaines, son rayon d'action en "balade" n'est que de quelques centaines de m2. La promenade ne dure donc que 15/20 minutes. Elles vont s'allonger ensuite en grandissant.

Parasites (Puce et gale d'oreille)

• Nous luttons tous les jours contre les puces qui sont de plus en plus résistantes aux hivers (de plus en plus doux), et du coup de plus en plus nombreuses chaque été. (dixit notre vétérinaire)

Nous n'employons pas de cachet pour les chiots, (beaucoup trop agressif pour leur corps - y compris pour les adultes d'ailleurs), mais uniquement des sprays léger, dont l'efficacité est plutôt moyenne à très moyenne.
C'est notre choix que de ne pas intoxiquer les bébés de produits trop forts, avec le risque que votre bébé ait encore des puces malgré le passage de spray régulièrement.

Pardonnez nous ce choix cornélien (puce avec un risque de nidification tout en protégeant leur petite santé de bébé, et celle d'un sans puce avec un risque d'entamer leur santé), car en élevage, une fois qu'on mis le spray sur tous, on pourrait recommencer ... :(

• La gale auriculaire canine est due à la contamination de la peau par un type d’acarien bien spécifique, l’otodectes cynotis, qui prolifère dans le conduit auditif du chien. Ce parasite se transmet par contact avec un autre animal infecté - un chien, ou un chat, chez qui la maladie se manifeste aussi. Il n’est pas nécessaire qu’il y ait griffure ou morsure, un simple rapprochement physique suffit : le parasite saute d’un animal à l’autre, à la manière des puces. 

La maladie n’est pas grave pour la santé de votre chien, dans la mesure où le parasite reste à la surface de l’épiderme. La gale auriculaire peut mettre plusieurs semaines à guérir : c’est pourquoi il faut commencer un traitement le plus vite possible, et le respecter scrupuleusement.

Lors de l'examen du vétérinaire et du pucage, les oreilles de tous les petits sont vérifiées. Nous attirons toutefois votre attention sur les premières semaines de votre petit pour vérifier qu'il ne se gratte pas régulièrement les oreilles.

Votre bébé peut-il rester seul ?

Je sais ô combien ce petit est attendu ! J'imagine ô combien il va être aimé, et le temps que vous allez passer avec lui.
Certains d'entre vous dorment même avec leur bébé, créant ainsi un lien fort et fusionnel.

Au jour de la remise du chiot, votre petit a déjà l'habitude de passer du temps sans humain. Nous les voyons à minima trois fois par jour.
Surtout conservez-vous des moments sans votre bébé dans les jours qui suivent son arrivée ! En effet, plus votre relation sera fusionnelle, plus la séparation deviendra difficile pour lui, et pour son équilibre futur, il est important de créer des moments seul.
Par exemple, certains prennent 1 à 2 semaines de vacances pour l'accueillir, et en 15j, (1/4 de leur vie jusque là) on noue de nouvelles habitudes. Allez faire vos courses sans lui ?

Nutrition

Rappel des croquettes utilisées à l'élevage

Jusqu'à la portée N°23, nous utilis(i)ons ROYAL CANIN PUPPY MINI.
A compter de la portée N°24, nous utilis(er)ons EURO PREMIUM PUPPY SMALL.

Transition de croquettes

Si vous envisagez de changer de croquettes avec une marque qui vous convient le mieux, il est nécessaire de le pratiquer avec une transition sur plusieurs jours. 
Imaginons un protocole sur 5 jours :
- Jour 1 : 80% ancienne croquette / 20% nouvelle croquette
- Jour 2 : 60% ancienne croquette / 40% nouvelle croquette
- Jour 3 : 40% ancienne croquette / 60% nouvelle croquette
- Jour 4 : 20% ancienne croquette / 80% nouvelle croquette
- Jour 5 : 0% ancienne croquette / 100% nouvelle croquette

Croquettes "PUPPY"

jusqu'à leur premier anniversaire, il est nécessaire de leur apporter des croquettes "PUPPY" ou "CHIOT".

Compléments

- chaque semaine, et même plusieurs fois par semaine, vous pouvez lui ajouter des légumes, ce sont pour eux comme des confiseries (toutefois attention aux aliments interdits) !
  - les haricots verts
  - les brocolis
  - les courges
  - ...
Le prévoir pour toute première fois, légume par légume, et bien s'assurer de leur bonne digestion à chaque .

- de temps en temps, vous pouvez ajouter de l'huile de saumon ou de sardine riche en oméga 3 qui feront du bien au pelage et aux organes.

Attention aux enfants, à la famille et aux amis

C'est un peu une envie forte que de donner à manger à votre chiot /chien pendant les repas de famille ou entre amis. Vous ne pourrez pas toujours surveiller cela, et l'anticipation est intéressante.
- avec les enfants, leur proposer de lui donner à manger quelque chose que vous aurez choisi est très éducateur
- avec les adultes, attention aux aliments interdits lors de votre repas et les os (de poulet par exemple), trop d'idées reçues circulent encore, notamment parmi nos anciens qui "ont toujours fait comme cela" 

Aliments interdits

Aliments autorises interdits pyddcsm9b2imw2aw6gnp1ly2jl8cczlm8c8a75nitc

Education

Nous préconisons l'éducation positive ! en cas de besoin, n'hésitez pas à faire appel à un éducateur qui saura vous aider, souvent en 1 ou 2 séances.

3 exemples que vous aurez à gérer :

- la propreté
Le chiot a besoin de routines pour accélérer sa propreté. N'hésitez à le sortir au même endroit avec le même mot et à le surféliciter en cas de réussite (des paroles et des gestes)
Il faut savoir : 
  - à chaque réveil, un pipi arrive !
  - à chaque miam miam ou prise d'eau, il y aura un pôpô et un pipi dans les 15 à 30 minutes
  - probablement que rapidement, votre chiot émettra une plainte avant de faire ses besoins. Sachez les reconnaitre pour lui proposer immédiatement une sortie.
Si votre petit fait ses besoins devant vous dans votre logement, vous utilisez votre mot (Non, Stop...) et vous le sortez en lui répétant le mot des besoins (Pipi ?).
Si votre petit n'a pas fait ses besoins devant vous, vous le sortez de la pièce.
Surtout, ne nettoyez jamais avec lui ! C'est un jeu pour lui que de vous regardez, et éventuellement vouloir utiliser ce moment pour jouer avec vous qui êtes à sa hauteur, proche du sol.

- la marche en laisse
Certains n'auront aucun souci. Néanmoins, la marche en laisse reste pour d'autre un moment par toujours agréable pour vous. En effet, au cas ou votre petit tire sur la laisse (ce qui est un comportement normal, il a envie de découvrir le monde et les odeurs), il est capable de tirer sans jamais s'arrêter et durant toute sa vie durant ! Surtout ne tirez pas sur la laisse comme on peut le voir dans la rue, vous pouvez le blesser.
Idéalement, avant les premières balades en laisse, vous testez chez vous ou dans votre rue, dans un endroit pauvre en stimulation. Dès lors qu'il vous regarde et vous suit, encouragez le et surfélicitez le !!

- le rappel

Surtout ne lâchez pas la laisse en forêt si vous n'avez pas travaillez le rappel au préalable !
1- Pour commencer, il est possible de commencer chez vous.
Il vous regarde, vous l'appelez (même s'il a commencé à venir), en ne lâchant pas son attention et surtout vous le félicitez à outrance.
Encouragez toujours les bons gestes même s'il n'a pas fait exprès.
2- Une fois qu'à la maison c'est acquis, passez dans un nouvel environnement, extérieur, et clos. Reproduisez...
3- Enfin, il s'agira de répéter grandeur nature !

Le premier jour et la première nuit

L’arrivée d’un chiot chez soi est un moment magique. En revanche, pour votre chiot les choses sont un peu plus difficiles à gérer. L’arrivée de votre chiot va se dérouler en deux étapes : le premier jour et surtout la première nuit. Chacune d’entre elles demandent un minimum de préparation… Pour votre chiot ce premier jour est surtout un grand moment de stress, probablement le plus grand stress qu’il ai connut.

Le premier jour

Votre chiot vient de perdre sa mère, ses frères et sœurs, et sa maison. Même si vous êtes évidemment prêt à lui fournir toute l’affection dont il a besoin, votre chiot aura besoin d’un petit temps d’adaptation. Donc laissez le découvrir à son rythme, ne le bousculez pas, et n’oubliez pas de prévenir le reste de la famille (surtout les enfants si vous en avez) qu’il est probablement préférable de le laisser tranquille pour son premier jour.

Soyez surtout attentif au sommeil de votre chiot, mais il n’y a pas vraiment d’inquiétude à avoir.

C’est la méthode classique mais parfois difficile à réaliser pour certains d’entre nous.

La première nuit - la méthode "à la dure"

Il suffit d’installer le panier de votre chiot dans la pièce où vous souhaitez qu’il dorme. Laissez un tissu avec votre odeur dans son panier.

Avant d’aller se coucher, n’oubliez pas le diner de votre chiot, la balade pour faire ses besoins et même de jouer avec lui pour le fatiguer un peu.

Ensuite emmenez le dans son panier et quittez la pièce. Il est fort probable que votre chiot se mette à pleurer.

C’est la partie difficile de cette méthode. Malheureusement si vous céder et retournez voir votre chiot pour le consoler, vous lui aurez appris qu’il suffit de pleurer pour obtenir ce qu’il veut et les choses risques d’être très compliquées par la suite.

Donc vous aurez besoin d’être solide et le reste de votre famille aussi.

La première nuit en douceur

Cette méthode est moins dure psychologiquement. Il s’agit d’installer le panier de votre chiot dans votre chambre pour la première nuit.

Ensuite au fur et à mesure que votre chien s’habitue à son nouvel environnement vous pourrez éloigner son panier.

Commencez près de votre lit, puis dans un coin de votre chambre, puis dans le couloir, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il finisse dans la pièce ou vous souhaitez le faire dormir.

Avec cette méthode vous éviterez surement les pleurs de votre chiot. En revanche il est parfois difficile d’éloigner le panier de votre chiot même si vous le faîtes de façon progressive. Au final, certains d’entre vous seront donc obligés d’appliquer la première méthode.

Les jouets, accessoires contre l'ennui et le reste...

Que ce soit pour sa propre sécurité (éviter qu’il ne tombe dans les escaliers, qu'il machouille ou fasse tomber des objets à sa hauteur) ou votre propre confort (protéger une pièce des dégâts que peut faire un chiot), il faut lui proposer des jouets et rapidement il fera la différence entre votre paire de chaussures et ses propres affaires. Néanmoins, à son arrivée, tout ce qui sera accessible sera considérer comme un jouet potentiel !

Les jouets (un tryptique)

- Les jouets à noeuds, un accéssoire indispensable pour l'entretien de sa dentition, et de satisfaire leur besoin de machouiller
- Les jouets KONG, sont idéaux aussi pour lutter contre l'ennui s'ils doivent rester seuls
- Les doudous ont un effet apaisant et rassurant.

Le panier

Son endroit à lui pour dormir, idéalement lui ajouter un plaid, le teckel adore s'y pelotonner.

Si les jouets et panier (avec mousse à l'intérieur) sont déchirés, il s'agit de réparer, de vider la mousse, ou de remplacer... Vous ne pouvez pas lui laisser manger la mousse synthétique.

Sommeil et repos

Le chien adulte dort la nuit et a également des phases de repos en journée. Le chiot a de très nombreuses phases d'éveil et de repos.

Il est essentiel que votre bébé ait un endroit au calme pour dormir et / ou se reposer.